Une application de télémédecine disponible à moindre coût pour les membres des coopératives de santé

Communiqués

10 février 2021


Québec, le 8 février 2021 – La Fédération québécoise des coopératives de santé (FQCS) mène depuis près d’un an un projet d’accessibilité des dernières innovations en matière de soins de santé à distance. Une entente conclue avec TELUS Santé permet aux 80 000 membres des coopératives de santé de bénéficier d’un tarif individuel avantageux sur la télémédecine.

« On ne parle pas ici des consultations à distance offertes par les médecins en ces temps de pandémie et couvertes par la RAMQ », précise d’entrée de jeu monsieur François Allaire, directeur de la FQCS. Le service proposé est en effet Akira par TELUS Santé, une application mobile qui permet à son utilisateur de rentrer en relation avec un médecin ou une infirmière praticienne par messagerie, vidéo ou clavardage, 24 heures sur 24, afin d’obtenir des réponses à des questions de santé courantes, des ordonnances ou des diagnostics. « Nous voulions bonifier l’offre de services des coopératives de santé, dans le respect de leur mission : assurer la proximité des services de santé », explique M. Allaire.

Ce projet démocratise l’accès à la télémédecine puisque les membres des coopératives de santé et leurs familles peuvent s’en prévaloir pour 8 $ par mois. Les témoignages sont d’ailleurs très positifs. Des membres de la Coopérative de Solidarité Santé Val Morin en parlent comme d’un « service essentiel dans notre société moderne » ou d’une « police d’assurance » en cas de non-disponibilité du médecin de famille. À la coopérative de Shawinigan, on vante la facilité du service qui permet d’avoir un « accompagnement santé pertinent en quelques clics. » À Montréal, on a apprécié la rapidité avec laquelle des solutions ont été proposées.

Maintenir la vitalité des régions

Pour la présidente de la FQCS, madame Chantal Dubuc, cette initiative permet d’accentuer l’impact positif des coopératives de santé sur la vitalité des régions. « La télémédecine est complémentaire à la gamme de services variés offerte par nos coopératives. Elle est même un atout pour les préserver », observe-t-elle.

Initié au sein de trois coopératives de santé, le projet est à ce jour implanté dans six d’entre elles, soit 15 % environ de toutes les coopératives de santé à travers le Québec. Les membres des coopératives suivantes peuvent dès à présent avoir accès à ce nouveau service :

  • Coopérative de solidarité santé de Contrecoeur (Montérégie)
  • Coopérative Solidarité Santé le Rocher (Mauricie)
  • Coop de solidarité Santé Saint-Hubert (Bas-Saint-Laurent)
  • Coop Ici Santé (Montérégie)
  • Coop de solidarité santé de Montréal (Montréal)
  • Coopérative de solidarité santé Val-Morin (Laurentides)

Pour plus d’informations sur ce service : www.telemedecine.fqcs.coop
 

À propos de la Fédération québécoise des coopératives de santé

La FQCS représente une quarantaine de coopératives de santé qui sont réparties dans 14 régions administratives. Ces entreprises collectives regroupent 90 000 membres à qui elles prodiguent des services de première ligne en santé, autant curatifs que préventifs. Ces services sont prodigués par 230 médecins omnipraticiens, 115 infirmières et leurs dizaines de professionnels de la santé qui, ensemble, gèrent 280 000 dossiers médicaux. Les coopératives de santé s’inscrivent comme partenaires essentiels, en complémentarité au Réseau de la santé et des services sociaux afin d’assurer des services de proximité pour l’ensemble des Québécoises et des Québécoise.

Qui sommes-nous?

La Fédération québécoise des coopératives de santé représente 44 coopératives de santé réparties dans 14 régions administratives comptant chacune, en moyenne, 2 000 membres à qui elles prodiguent des services de première ligne en santé, autant curatifs que préventifs. Ces services sont offerts par leurs 230 médecins omnipraticiens, leurs 115 infirmières et leurs dizaines de professionnels de la santé qui, ensemble, gèrent 280 000 dossiers médicaux. Elles sont exploitées à des fins non lucratives.

Apprenez-en plus sur le modèle coopératif dans le secteur de la santé!