Faits saillants de la Journée nationale des coopératives de santé du 4 mars 2020

Nouvelles

5 mars 2020


Hier, s’est déroulée à Trois-Rivières une autre Journée nationale des coopératives de santé, réunissant une quinzaine de représentants de coopératives membres de la Fédération québécoise des coopératives de santé (FQCS). Cette journée était l’occasion d’échanger et de s’informer sur les derniers développements en lien avec le modèle coopératif en santé.

La journée a débuté avec la présentation du Plan stratégique 2019-2023 du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). M. Simon Laboissonnière, conseiller aux affaires publiques à la FQCS, a présenté les grandes lignes de la planification et a fait ressortir les opportunités qu’elle offre aux coopératives de santé, mais aussi la contribution des coopératives de santé à la réalisation de cette planification. Cette présentation a suscité des échanges entre les membres et certains ont mis de l’avant quelques idées qui sont alignées avec les orientations du MSSS.

La journée s’est poursuivie avec la présentation des conclusions préliminaires de l’étude de préfaisabilité sur l’offre de services aux proches aidants. M. Maxime Tremblay, conseiller au développement stratégique des entreprises, a présenté les faits saillants de l’étude et les retombées potentielles qu’elle pourrait avoir pour les coopératives de santé. Lors des échanges, plusieurs coopératives ont mentionné qu’elles proposaient déjà différents services aux proches aidants. Les participants ont convenu qu’il était nécessaire de répertorier les services déjà offerts afin de structurer et de publiciser une offre de services qui pourrait être implantée dans les coopératives de santé.

Par la suite, M. François Allaire, directeur de la FQCS, a présenté les travaux en lien avec les meilleures pratiques d’affaires dans les coopératives de santé. Résultat d’un travail de recension systématique des pratiques gagnantes dans les coopératives de santé, le recueil pourra aussi être utilisé dans le cadre de la création de nouvelles coopératives de santé, mais aussi afin d’en favoriser la pérennité. Les participants ont par la suite échangé et plusieurs ont mentionné qu’il était important de partager les initiatives positives mises de l’avant par les membres.

Après un dîner réseautage fertile en échanges divers, nous avons accueilli un représentant de SAGE, courtier en assurance et rentes collectives. M. Simon Jomphe, directeur de comptes, a présenté une offre de services qui permettrait aux coopératives de santé d’offrir une assurance collective à leurs employés. Après quelques questions des participants, M. Jomphe a invité les membres intéressés à le contacter.

Les participants ont ensuite accueilli, Mme Cinzia Cuneo, directrice de SOS cuisine, qui a rappelé les principaux éléments de l’entente de services intervenue entre son entreprise et la FQCS. Elle a notamment expliqué les avantages du service, son fonctionnement et elle est revenu sur les différents moyens d’intéresser les professionnels de la santé concernés. Les membres en ont profité pour échanger entre eux et ont demandé quelques précisions à Mme Cuneo.

M. François Allaire, directeur de la FQCS, a par la suite expliqué aux participants les différentes étapes devant mener au déploiement de la télémédecine pour les membres des coopératives de santé. M. Allaire était accompagné par Mme Pascale Beauchemin, représentante d’Akira, qui a présenté les principales caractéristiques de l’application permettant d’avoir accès à distance à une consultation médicale. Après quelques questions enthousiastes de la part des participants, M. Allaire a informé les membres que le lancement du nouveau service était imminent et qu’il devrait avoir lieu prochainement. Après les nombreux efforts déployés par les personnes et coopératives impliquées au cours des derniers mois, les participants étaient confiants du succès de ce nouveau service.

C’est en milieu d’après-midi que M. Maxime Tremblay a présenté les conclusions préliminaires de l’étude sur le développement d’une entente de services concernant les soins aux populations vulnérables. Après un survol des faits saillants de l’étude, M. Tremblay a fait état des étapes réalisées à ce jour ainsi que des retombées potentielles que pourrait engendrer le projet pour les coopératives de santé. Après quelques questions et des échanges entre les participants, tous ont convenu que l’ajout d’une offre de services aux populations vulnérables pourrait être intéressante dans la mesure que le financement du projet serait assuré par une source qui reste à identifier.

En guise de conclusion à cette journée bien remplie, M. François Allaire a présenté la planification stratégique 2020-2023 de la FQCS. Élaboré à la suite de la consultation des membres par sondage et de la tenue d’une journée de réflexion, le projet de planification stratégique 2020-2023 permettra à la FQCS et à ses membres de relever les défis auxquels ils sont confrontés, mais aussi de saisir les opportunités qui se présenteront au cours des prochaines années.

 

Merci à nos partenaires

Qui sommes-nous?

La Fédération québécoise des coopératives de santé représente 44 coopératives de santé réparties dans 14 régions administratives comptant chacune, en moyenne, 2 000 membres à qui elles prodiguent des services de première ligne en santé, autant curatifs que préventifs. Ces services sont offerts par leurs 230 médecins omnipraticiens, leurs 115 infirmières et leurs dizaines de professionnels de la santé qui, ensemble, gèrent 280 000 dossiers médicaux. Elles sont exploitées à des fins non lucratives.

Apprenez-en plus sur le modèle coopératif dans le secteur de la santé!